Mon Vivoir

Douze ans de stimulante sérénité dans une maison de retraite
Auteur·rice :

22,00 

Maurice Cling
14 x 22
2-915293-74-0
Date de parution :
Collection Thème Domaines : ,
Partager

Description

Ces pages content les pas d’un homme âgé. Jeune rescapé des camps de la mort nazis, le résistant qu’il est resté décide de son entrée dans une maison de retraite. Dans ce qu’on appelle encore un mouroir, il va rebondir. Il s’installe dans son nouveau lieu de vie, travaille, écrit, s’intéresse à l’autre et aux autres, se nourrit de ses nouvelles relations. Nous lisons son parcours où, des réminiscences, reviennent sa rencontre et ses jeux d’enfants avec Guy Môquet, son entrée en Résistance et le camp de Sachsenhausen, ses rencontres avec les combattants espagnols ou les exilés…

Rien ne le rebute dans sa nouvelle vie et les difficultés qu’il rencontre sont surmontées avec humour, cet humour qui a certainement du le sauver de la mort à laquelle les nazis destinaient les déportés. Je me souviens finissant de lire ces pages les mots de Jacques Brel « Mourir cela n’est rien / Mourir la belle affaire / Mais vieillir… ô vieillir ! ». Ici, Louis Rivière, que tout le monde appelle Loulou, apporte un démenti car vieillir, certes, mais comment? Et ces pages nous initient à une façon d’aborder ce comment.

Partager

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Mon Vivoir”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *