La grande maison de brique rose

La mémoire blessée dans l’attentat de l’OAS contre André Malraux (1962)
Auteur·rice :

12,50 

nombreuses photos souvent inédites
14 x 22
2-915293-78-3
Date de parution : ,
Partager

Description

Delphine Renard retrace ici l’aventure d’une maison hors du commun, véritable concrétion de l’histoire de sa famille, où elle a elle-même grandi et qui fut marquée par la présence d’André Malraux entre 1945 et 1962. Jusqu’à ce qu’explose une bombe posée par l’OAS le 7 février 1962, peu avant la signature des accords d’Évian et la fin de la guerre d’Algérie. La petite Delphine, âgée de quatre ans et demi, y fut grièvement blessée.

Elle a retrouvé des correspondances et journaux intimes de ses grands-parents et d’autres personnages qui furent à l’origine de la construction de cette étonnante maison des années trente, d’allure vaguement hollandaise, située entre Roland Garros et le Parc des Princes en bordure de Paris. Elle montre comment se tissent les destins de ceux qui viendront à en être commanditaire, propriétaire et habitants, en passant par l’inévitable occupation allemande. L’histoire d’une famille tourmentée s’y joue, faite de drames, de secrets d’alcôve mais aussi de grandes passions…

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La grande maison de brique rose”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *