Allach

Camp extérieurs de Dachau
Auteur·rice :

22,00 

Charles Arnould
un cahier de photos d'époque
16 x 24
979-10-96930-12-8
Date de parution : ,
Partager

Description

Allach Un nom intimement et sinistrement lié celui de Dachau, premier camp de concentration nazi. Un nom qui sonnait comme une condamnation à mort.
Situé à mi-chemin entre la « maison mère » qu’était le camp de Dachau et Munich, capitale de la Bavière, Allach fut le plus important des camps annexes de Dachau. Un des plus redoutés aussi. Ouvert dans les tout premiers mois de 1943, il comptait des milliers de prisonniers dont le quotidien était rythmé par une cadence de travail effrénée au sein d’une firme industrielle que nous connaissons tous, mais dont nous ignorons souvent le passé obscur : la BMW. Cette dernière avait passé avec l’organisation SS un « contrat de location » afin d’utiliser les détenus du régime nazi dans ses usines implantées à Allach, où elle fabriquait des moteurs d’avion parmi les plus performants de l’époque. Le 30 avril 1945, après des mois de souffrance causés par la fatigue, la faim, le froid, les maladies et les mauvais traitements, c’est enfin la délivrance : le camp de concentration d’Allach est libéré par les Américains. Commence alors un travail d’une tout autre nature pour les survivants, dont la guérison, au-delà du rétablissement physique et moral, passe aussi par l’hommage et le souvenir. Ce livre en est une illustration ; il est le fruit de dépositions d’une centaine de survivants, qui ont chacun apporté leur pierre à l’édifice pour retracer l’histoire et expliquer le fonctionnement de ce camp dont on a effacé la trace, et faire ainsi mémoire de ce véritable outil de la terreur nazie et de tous ceux qui en ont souffert, parfois jusqu’à la mort.

Partager

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Allach”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *